EDF Bleu Ciel plus fort que Kafka ou ma vie aux pays des merveilles 2

EDF gros porcsAlors l’avantage certain de ma nouvelle vie à Pôle Emploi, c’est que je peux appeler EDF de chez moi genre à 15h30 le mardi. Et là on se dit que ma vie est palpitante. Je comprends, je comprends.
Mais quand vous saurez qu’EDF m’a fait vivre un roman de Kafka pour de de vrai, ben là, vous ferez moins les malins.
Donc me voilà appelant EDF Bleu Ciel pour un changement dans mon contrat. Là, la gentille conseillère ma dit que c’est sans problème, que ça va me coutait 34 euros. 1er glups.
Elle me propose alors un RDV avec le technicien le 31 avril. Je sais bien que je suis débordée mais là, je me suis dit que 31 avril, c’est dans un gros mois et que j’avais probablement rien de prévu. Donc banco la caravane pour cette date. En revanche, la plage horaire 14-18 n’est pas négociable. Remarque de quoi je me plains, j’ai pas à prendre un RTT pour me faire racketter de 34 euros.
Je raccroche, je prends mon I-agenda pour noter le rendev et crac, je m’aperçois qu’il n’y a pas de 31 avril ! et oui, avril, ça s’arrête le 30. Je rigole et je rappelle immédiatement pour revoir cela avec mon gentil conseiller EDF Bleu Ciel.
Après 15 mn d’attente, j’ai de nouveau une charmante Alexandra au téléphone qui rigole elle aussi de cette confusion et me dit que c’est en fait le 31 mars que le techos vient chez moi, que c’est bien marqué dans l’ordinateur. Mais moi, je ne peux pas le 31 mars, j’ai déjà des trucs prévus (rapport au fait que je suis débordée). Je lui demande alors à changer mon rendez-vous.

Et là c’est le drame.

Elle me dit que y a pas de problème mais comme c’est moins de 48h avant la date d’intervention, et bien ils me factureront 15 euros supplémentaires… Je crois que c’est une blagounette de ma gentille conseillère EDF Bleu Ciel puisque c’est pas moi qui change d’idée mais la précédente gentille conseillère qui s’est gourrée.
Et non, c’est pas une blague du tout. Elle me dit que  je suis neuneu voire sourde car j’ai pas compris que la 1ère avait sûrement bien dit le 31 mars. Car chez EDF Bleu Ciel, le conseiller ne se trompe jamais et quand l’ordinateur dit un truc et ben c’est la Vérité. Quand je lui dis que quand même elle pourrait accorder un peu plus de confiance à la parole des clients et que je ne dis pas forcément de connerie puisque preuve en est, je rappelle quelques minutes après mon 1er appel, elle pourrait être plus compréhensible et changer ce putain de rendez-vous, là, je m’entends dire que je n’ai pas à demander de faveur et que je dois être traitée comme tout le monde, même si j’avais appelé 18 minutes avant.

Bref, au bout de 10 minutes de discussion stérile et odieuse, j’ai fini par raccrocher, excédée par cette connerie humaine, me disant qu’on était quand même drôlement loin d’un quelconque service public. Et en gardant mon putain de RDV du 31 mars ; j’allais quand même pas leur payer encore 15 euros alors qu’elle avait fini par me dire que si je ne les payais pas, on allait me couper l’électricité. Et que ça servait à rien que je me plaigne par un courrier, car ils en avaient rien à foutre des courriers chez EDF Bleu Ciel.
Et le plus rigolo dans l’histoire, c’est qu’ils m’ont rappelé le lendemain (donc ce matin), pour … changer le RDV car le technicien ne pouvait pas venir pour une sombre histoire de compteur.

La bonne blague.

J’ai pas osé demander à la pauvre nana que j’avais au téléphone si j’allais avoir une ristourne de 15 euros pour déplacement de RDV moins de 48h avant la date prévue.

En tout cas, heureusement que j’étais chez moi car j’ai tellement hurlé sur eux que cela n’aurait pas été convenable dans un open space. Encore une fois, je dis merci PE et je dis qu’EDF ce sont des gros porcs.

Publicités

La nouvelle star, date limite de consommation…

Pour Boris, ce soir, c’était soirée disco. Et ben pour moi, et après cette référence de très haut niveau, c’est soirée Nouvelle Star. Ca fait 2 ans que je n’ai pas regardé. Depuis Julien en fait.

Mais comme ce soir, Julien fait son come back en tant que « coach » de certains petits aspirants, évidemment, je regarde.

Le 1er à se produire est un garçon dont j’ai déjà oublié le prénom. A mi-chemin entre Chris Isaak et un étudiant en école de commerce à tendance publicitaire (ça doit être l’effet lunettes à grosse monture noire). Je sais, c’est un mélange des genres assez étonnant. Donc, ce garçonsansprénom se lance dans Oasis. Très clairement, on sentait la Goldy Touch mais sans le principal intéressé, ben ça marche moyen. Donc il a massacré Wonderwall sans vergogne. Enfin en tout cas, moi j’ai trouvé ça nul. Ce n’est manifestement pas l’avis du jury qui lui mis que des bleus.

La n°2, dont j’ai également oublié le prénom, a tenté un Frozen de Madonna. Et là, ben on se rend compte que n’est pas Madonna qui veut. La pauvre cocotte s’est perdue en vocalises assez navrantes.

Ca y est, je suis atterrée. Non seulement parce que j’ai déjà oublié les prénoms de ces 2 pioupioux et ce malgré les rappels de M6 pour envoyer des millions de SMS.  Mais aussi parce que je les trouve nazes.  En plus, je tente également de twitter en même temps, genre je suis trop hype de twitter mes impressions en direct. Et là, j’ai l’impression que je crie dans le désert. Bref, est-ce que cela ne sentirait pas un peu la vieillesse qui pointe son nez ?

Genre je ne comprends plus les jeunes, je n’arrive pas à me mettre vraiment aux nouvelles technos mais je veux quand même faire genre j’en suis, j’ai moins de 50 followers sur Twitter et mon niveau d’amis de FB stagne dangereusement depuis 6 mois.

Face à cette décrépitude annoncée, j’ai quand même vécu un grand moment de joie en lisant ELLE cette semaine (je ne sais plus si je me suis déjà exprimée sur le fait que c’est vraiment nul d’avoir ELLE le samedi et non plus le lundi ?). En effet, la rédac. annonce le grand retour du fluo sur les ongles cet été et propose une sélection de vernis ad hoc. Et bien non seulement je m’y suis mise l’an dernier au fluo sur les ongles, mais en plus, j’avais déjà acheté la marque citée et vendue en exclusivité chez Colette. Et voilà. Ce ne sont pas les mecs qui twittent qui peuvent en dire autant et qui savent où trouver du vernis fluo Uslu Airlines.

Mon dieu, je vois que j’ai complètement perdu le fil de la Nouvelle Star. N°1 et un inconnu viennent d’interpréter « Est-ce que tu viens pour les vacances ? ». Rien à dire, c’était sharp.  C’est toujours sharp cette chanson.

Heureusement, Julien vient de prendre le micro, je gagne d’un coup d’un seul 2 ans. J’ai 25 ans, ni rides ni boutons. La vie est belle.