Dries forever

Comme toute bonne fashion girl qui se respecte, je n’ai pas pu résister à l’envie d’aller faire un tour de soldes. Comme je suis maintenant une grande fille, j’ai décidé de limiter toutefois les achats et de me concentrer sur les jolis trucs.

dries.jpgBref, le premier samedi donc, je me précipite au Bon Marché dès potron-minet (j’adore cette expression et je m’étais jurée de réussir à la caser à la 1ère occasion). Dans ma shopping list, j’avais uniquement une paire d’escarpins noirs vernis.  Et l’envie de faire un tour chez Margiella, Dries Van Noten et compagnie. Une fois la paire de chaussure trouvée et achetée, je me précipte chez DVN. Et là, je tombe en admiration devant une jupe incroyablement belle, noire, classique, sublime. C’était LA jupe, celle qu’on cherche toutes, l’équivalent en jupe de la petite robe noire. Mais là, énorme déception, la jupe est 10 fois trop grande et impossible d’envisager des retouches. C’est extrêmement flatteur de s’acheter des trucs chez Dries car ça taille hyper grand et du coup, on se sent très très svelte. Un peu le même principe que chez H&M, mais en plus classe en fait.

J’attaque alors la recherche de la jupe, un peu comme Proust et le temps perdu. Je passe direct par la boutique parisienne, j’explique ma quête du Graal et là, j’ai découvert une vraie notion de service. Une délicieuse Solange a pris mon problème très à coeur et a passé 2 jours à chercher ma jupe partout, all over the world. Elle m’appelle régulièrement pour me tenir au courant. La quête s’est avérée vaine, mais elle m’a dit que Dries, ému par mon désespoir, allait du coup la refaire l’hiver prochain, genre juste pour moi. Bon, je m’emballe un peu, je ne suis pas sûre sûre que Monsieur Van Noten la refasse tout exprès pour moi, mais c’est quasiment ce que j’ai entendu et je me suis dit que vraiment, ces gens là savaient vivre et qu’ils avaient une vraie conscience des problèmes du monde. Donc chouette, j’attends l’hiver prochain avec impatience.

Et en tout cas, j’ai été bluffée de la gentillesse, de la patience et du service de cette marque. Du coup, ils ont acquis une cliente à jamais fidèle. Va falloir que j’en parle un peu avec ma banque car quand même, il faut financer cette fidélité.  Dries, c’est mon nouveau héros. Et Solange, un ange de bonté.

Publicités

2 commentaires sur “Dries forever

  1. Baptiste dit :

    J’aurai préféré une photo de Solange. Ou à la limite de la jupe …

  2. Charlotte dit :

    c’est génial, je n’osais pas mettre les pieds dans la boutique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s