De l’écologie et de l’art…

Bon, une chose est sûre, je ne suis pas une folle de la campagne et de la nature, je préfère nettement les pots d’échappement et la douce pollution de Paris aux vertes campagnes.

Je ne suis pas fan non plus des trucs alters, les écolos militants et tout ça. Je dis ça mais en même temps, je suis la reine du tri sélectif, on a que des ampoules basses tension, pas de bains mais des douches et on ne mange pas de fraises à Noël. Avant d’être écolo, ne serai-je pas surtout citoyenne en fait ? C’est trop beau, quelle révélation !

Ceci étant dit, je me suis bien marrée en voyant sur YouTube cette vidéo d’un groupe super écolo-engagé, Les enfants du Phare. Rien que le nom, j’ai trouvé cela excellent. Le clip et les paroles valent leur pesant d’or.

J’admire cet engagement, j’admire ce dévouement et le fait qu’on soit tellement dans le truc. Bon ben c’était un peu ma BA d’avant Noël. Enjoy!

PS : j’ai mené l’enquête, ils ont aussi un profil sur Myspace (merci google).

Publicités

Carla et Nicolas, non, je n’en parlerai pas

Je suis sûre que vous attendiez avec une impatience non dissimulée un billet sur Carla et Nicolas. Ce serait logique en même temps. C’est quand même l’actualité de ce début de semaine, une sorte de cadeau de Noël de notre président bien aimé (enfin le vrai cadeau sera évidemment la libération d’Ingrid Betancourt mais j’y reviendrai). Ce pauvre homme brisé par le chagrin qui peut enfin se consoler dans les bras d’un top model-chanteuse-sûrement actrice-et bientôt écrivain. Et dans les allées d’Eurodisney. Franchement, est-ce que cela ne donne pas vraiment envie de travailler plus pour gagner plus ?

Enfin, vous en conviendrez, réussir à étouffer les remous de la visite de Mouammar Kadhafi, sa tente et ses gazelles par la parade enchantée des amis de Mickey, la Belle et la Bête et le château de la belle au bois dormant, c’est carrément trop fort. Quasi aussi bien que le coup du divorce un jour de grève nationale.

Et bien non, je ne m’apesentirai pas sur ce sujet. Voilà. J’attends les 1ers pas de la Dame sur le parvis de l’Elysée, je ne sais pas pourquoi, je sens qu’on va rigoler à fond.

« Claques sur fesses femmes » et autres considérations googlienne

Je suis assez étonnée de certains résultats de Google, notre maître à penser du moteur de recherche.

Je m’explique : quelqu’un est arrivé sur ce blog extrêment sérieux en tapant « claques sur fesses femmes ». Au delà de la recherche particulièrement croquignolette en elle-même, comment cette combinaison assez bien choisie de mots clés peut mener un internaute libidineux dans notre doux monde de pintades modasses ?

Google seul le sait !

New York New York

Je sais, c’est über hype, j’ai passé le week-end à New York avec mon amoureux.

NY est une ville que j’affectionne particulièrement, je pense même qu’elle est la seule ville dans laquelle j’accepterais l’exil. Voire même à qui je pourrais demander l’asile politique si notre cher gouvernement continue sur sa lignée.
Ceci dit, il faudrait qu’un groupe d’autonomistes se décide à se battre pour que NY devienne un pays indépendant. Car finalement, question gouvernement, ils sont pas mal servis dans le genre.

Bref, après ces considérations hautement intellectuelles, revenons-en à nos moutons. Même en 4 petits jours, on profite de cette ville, de son atmosphère, de sa richesse. Et de ses boutiques. Car c’est vrai que le shopping est quand même une des grandes attractions de NY. Pour nous donner bonne conscience et pas faire genre on n’a fait que les boutiques, on a visité le MoMa. Quel bonheur. C’est une multitude d’oeuvres toutes plus fabuleuses les unes que les autres. Et surtout, ce qui est incroyable, c’est qu’elles sont toutes « connues ».
J’ai toujours trouvé frustrant d’aller dans un musée et de ne voir que des trucs inconnus. C’est un peu comme un concert dans lequel on ne connaitrait pas une chanson, ça perd de son charme. Là, l’idée de voir « pour de vrai » des toiles qu’on a vues 1000 fois dans des livres, et bien moi, ça me rend folle de joie.
warhol-andy-campbells-soup-7900576.jpg

Entre autres belles surprises, Warhol, les boites de soupe Campbell’s, Klein et une des ses toiles bleues (notez cependant que je les avais déjà vu lors de l’expo à Pompidou, je ne suis pas complétement ignarde quand même), Van Gogh et La nuit étoilée. Et plein d’autres, sublimes.

Bon sinon, NY, c’est quand même le temple du shopping. Nous, on a shoppé made in US uniquement : Kenneth Cole, Marc Jacobs, DKNY, … Enfin quand je dis Made in US, je m’entends, car tout est fabriqué plutôt en Chine ou en Tunisie. La visite la plus drôle était quand même dans la boutique Marc by MJ, dans Bleeker Street. Autant le dire tout de suite, c’était l’émeute, notamment dans la partie accessoires. C’était blindé de new yorkaises typiques, en tout cas l’idée que je me fais moi de la new yorkaise typique, blondes, modasses, très minces, qui pintadaient joyeusement à la vue de tous ces supers trucs quasi donnés ! Un vrai poulailler la boutique de Marc. C’était plus calme aux fringues (rapport où c’était pas encore soldé).

En cadeau, 2 photos prises du B&B de Soho, notre nouveau home sweet home new yorkais. L’une est prise samedi matin, l’autre dimanche matin. Et c’est pas un jeu des 7 erreurs.

ny_neige_blog.jpg ny_soleil_blog.jpg