1 semaine de convalescence

Voilà, il m’a fallu une semaine pour me remettre des tribulations de notre tout nouveau président et pour reprendre du service. A croire qu’il fallait attendre l’intronisation officielle !

Heureusement que mon ELLE lundi et quelques petites séances shopping étaient là pour me réconforter. Concernant le ELLE, rien à dire, c’est toujours parfait. Pour le shopping, j’ai fait l’acquisition d’un sublime vernis à ongles rouge orangé du meilleur effet. Je m’en suis déjà badigeonnée les ongles, bien que le temps ne se prête pas à ce genre de couleur.

C’est finalement dans la suite logique de l’arrivée de la sarkofamily à l’Elysée, décalée. Je ne m’étendrai sur le côté politique, vous avez déjà lu toutes les analyses possibles et imaginables. En revanche, j’ai des trucs à dire sur les tenues de ces protagonistes.

Donc Cécilia, pradaïsée, était déjà en quasi robe de soirée. En soi, cette robe était tout à fait réussie mais sûrement un peu déconnectée ! Disons qu’elle aurait mieux convenu à un mariage et son traditionnel cocktail blindé de petits fours qu’à une arrivée à l’Elysée. Elle avait également décidé de faire fi d’une pochette, pourtant grosse grosse tendance de cette année. Elle a pu comme ça recoiffer son petit Louis et embrasser son mari sans être embarrassée par ce pourtant sacro-saint réticule…
Mais les plus chouettes, c’était quand même les 4 grands ados (voire post ados pour certains mais on a quand même du mal à dire).
Ces messieurs étaient toute crinière dehors, d’un blond californien qui ferait pâlir d’envie les vedettes masculiens d’Alerte à Malibu.  J’ai été atterrée (oui oui, le mot n’est pas fort) par leurs costumes. Ca m’a étonné même qu’ils portent des costumes si laids vu le look qu’ils essaient de se donner. J’espère que quelqu’un aura la bonne idée d’organiser un pierretejeanthon avec à la clé, l’achat d’une garde-robe chez d’Hedi Slimane ou Kris Van Asshe grâce aux gains récoltés. Et je ne métends pas sur la cravate club qui sévit encore manifestement dans certains milieux. Quid des mocassins à glands ?
Ces demoiselles, un peu boudinées dans leurs robes (je sais, c’est hyper mal de s’attaquer au physique), avaient l’air apprêtées pour un rallye.

Et ce baiser entre Cécilia et Nicolas, quelle merveille ! Un vrai baiser hollywoodien. A l’heure du festival de Cannes, c’était parfait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s