Le voyage, le voyage, le voyage

Notre périple de 15 jours nous conduira de Shangaï à Pékin en passant par Xian et la route du nord de la soie. La plupart du temps nous nous déplacerons en avion. Une grande expérience nous attend toutefois : la nuit dans un train couchette entre Lanzhou et Dunhuang.

Ce voyage va être un peu particulier pour moi car pour la 1ère fois, je pars avec l’association d’histoire économique à laquelle appartiennent mes parents, l’ADHE. Présidée par le très médiatique Jacques Marseille, elle est remplie de profs – plus ou moins vieux mais plutôt plus – assoiffés de culture et de coktails dans les ambassades diverses et variées dans lesquelles ils sont reçus.

Je ne suis pas vraiment inquiète à l’idée d’être cernée par des historiens ou des géographes, flanqués de leur moitié ou de leur progéniture (c’est mon cas…), mais j’appréhende un peu le côté visite / musée et conférence à tout prix, au détriment de plages de repos et de flânerie dans les rues de Shangaï ou de Pékin ! Je fais un point d’honneur à ne pas rentrer sans cachemire, pashmina et autres porcelaines. Ma réputation de fashionista en dépend.

En attendant, ma valise est au point mort et je me torture l’esprit pour savoir quelles chaussures emporter, robe ou jupe, cachemire ou coton ou les deux, voyage en treillis ou en jupette ? Enfin, que des questions existentielles, vous en conviendrez.

Je disais plus haut que j’étais dans le cas de la progéniture… En effet, je pars avec ma mère, Jacqueline.
Nous abandonnons toutes les 2 les hommes de notre vie pour un milliard de chinois, un pape des medias (anciennement maoiste converti nouvellement au sarkozysme, ce qui promet d’être assez drôle durant 2 semaines pré-électorales) et 30 profs en goguette. Est-ce bien raisonnable ?! Yves et Olivier (respectivement mon père – et mari de Jacqueline – et mon mari) vont donc rentrer en mode auto-gestion à partir de dimanche midi, heure à laquelle notre avion quittera le doux sol de Roissy.

Dans quel état allons-nous les retrouver ? Hirsutes, hagards, affamés ? Ou au contraire, détendus et épanouis ?

Publicités

2 commentaires sur “Le voyage, le voyage, le voyage

  1. Les bibis dit :

    Mama, je t’autorise à les appeler Papa et Maman ! Cela me fait juste bizarre de lire Jacqueline et Yves.
    Bon, je te l’accorde, cette histoire va faire chuter l’audience de Pekin Express. Qui vont donc arreter en cours de saison.

    Vous nous abandonnez 15 jours et y’a un animateur sur le marché du travail (et pas celui de Pekin). Tu vas quand même pas appeler les parents par leur prénom !!!

    Biz
    Matthieu
    PS : Sam, je m’occupe de la PS3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s